Patrimoine immatériel de l’humanité : le Nguon dans la course

La remise solennelle de l’inscription représentative de ce festival dans la liste de l’Unesco par le sultan Ibrahim Mbombo Njoya au Minac s’est déroulée le 27 octobre dernier à Foumban.
Une cérémonie folklorique sous une fine pluie à la cour d'apparat du palais royal du sultan roi des Bamoun, comme pour bénir l'inscription du Nguon sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Foumban, cité des arts (département du Noun, dans l'Ouest) était en fête le 27 octobre 2019 dernier. Parées de leurs plus beaux atouts, les populations ont manifesté leur joie à travers youyous et danses traditionnelles, afin de marquer une fois de plus leur adhésion à cette démarche vers la reconnaissance mondiale de ce prestigieux élément culturel, le premier du genre au Cameroun.
Pour coordonner l'organisation des activités liées à la procédure d'inscription de ce festival sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, le ministre des Arts et de la Culture, représenté par Esther Um, sous-directeur du patrimoine culturel immatériel au Minac, a envoyé une délégation à la rencontre de Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya, sultan roi des Bamoun. Ce dernier a d'ailleurs procédé à la remise solennelle du dossier de ladite inscription à la représentante du Minac, marquant ainsi son consentement et l'adhésion totale du peuple Bamoun à ce processus suivi de près par le gouvernement. Au cours de sa communication, le sultan a annoncé le report des festivités de la 548e édition du Nguon, à cause de la pandémie du ovid-19 qui sévit encore dans le pays.

Au cours d’un dialogue traditionnel initié samedi par le sultan-roi des Bamoun, SM Mouhammed Nabil Mbombo Njoya, tous les corps sociaux et acteurs de ce rituel ont apporté leur soutien au processus.
La cour d’apparat du palais des rois Bamoun a abrité le 18 décembre dernier, un dialogue traditionnel relatif à l’inscription du Nguon sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’initiative du sultan-roi des Bamoun, SM Mouhammed Nabil Mforifum Mbombo Njoya, a connu la présence du Pr. Jacques Nkene Blaise, secrétaire général du ministère des Arts et de la Culture, représentant personnel du ministre Bidoung Mkpatt, de la représentante du président de la commission nationale pour l’Unesco, Alvine Pom, du préfet du département du Noun, Donnacien Um, entre autres. Cette rencontre très courue s’inscrit dans le cadre du réexamen de la candidature du Cameroun pour l’inscription du « Nguon, rituels autour du pouvoir sacré du Mfon (monarque) » sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
Au cours de la cérémonie, le sultan Mouhammed Nabil Mforifum Mbombo Njoya a officiellement annoncé à la communauté Bamoun que le Cameroun allait suivre les recommandations faites par l’organe d’évaluation de la Convention 2003. Ceci dans le but de soumettre la candidature du Nguon pour le prochain cycle en mars 2022. Par ailleurs, il a salué la forte mobilisation de la communauté, « qui montre que nous avons conscience des retombées positives de ce processus en matière de promotion du tourisme, de création des richesses et de consolidation du développement durable ».
Bien avant la communication spéciale du monarque, Nji Monchou, « Tu Nguon », porte-parole des Fonanguon a interpellé les corps traditionnels et sociaux du royaume Bamoun. Notamment sur leur contentement libre et solennel au sujet de ce processus d’inscription.


Bon à savoir

  • L’UNESCO et l’ICOM appellent à faire preuve de la plus grande des vigilances. Vous êtes sur la site officiel délivrant les documents avec le ministère de la culture et des arts, pour plus d'informations à ce sujet contactez le contact@unesco-icom-cameroun.com.

    Commission de règlementation ICOM
  • Tous les documents et photos de collections sont enregistrés et archivés sur notre Serveur national et peut être consulté en Cliquant ici...

    Archives nationales
  • Nous d'un programme de tracking de documents permettant, le suivi complet du début jusqu'à l'aboutissement de celui-ci. cliquant ici pour en savoir plus.

    Services de suivis de documents